Blog

4

Retour à tous les articles

Y a-t-il une voie unique pour s’épanouir au travail ?

par

Je rencontre régulièrement des lycéens accompagnés de leurs parents pour aborder cette question de l’orientation. La présence des parents dans ces entretiens fait partie de ma démarche d’accompagnement. En effet les parents ont des choses à révéler à leur ado qu’ils n’expriment pas forcément dans le quotidien. Ainsi je leur demande toujours quelle est la singularité de leur enfant, pour quoi ils lui reconnaissent des talents particuliers. Cette question permet de verbaliser des choses pour le jeune et de renforcer sa confiance en lui. Dans ces rencontres je découvre des parents très sereins sur cette question de l’orientation, qui pensent que leur ado a le temps de mûrir, de faire des expériences, et de poser ses choix. Pour d’autres parents, cette question est plus brûlante et ils se demandent quelle est LA meilleure voie pour lui.

La quête de l’orientation parfaite est angoissante. Et je crois qu’il est essentiel de ne pas envisager l’orientation dans des études comme un choix unique et définitif dont on ne pourrait s’extraire. D’une part il est absolument nécessaire d’entamer cette réflexion en cherchant à mieux se connaître : connaître ses talents, son fonctionnement, ses besoins en matière d’environnement, de cadre mais aussi en termes de motivations dans le travail. Sans cette première approche, difficile de s’y retrouver dans la multitude de parcours possibles et la diversité des métiers souvent inconnus à cet âge-là. D’où l’importance d’apprendre à se connaître pour ensuite explorer les métiers qui pourraient correspondre à vos aptitudes et envies. Gardez bien en tête que vos talents peuvent être mis en œuvre de manière diverse et qu’il n’y a pas un seul domaine, un seul métier dans lequel vous pouvez vous épanouir.

D’autre part, et de façon majeure l’orientation s’affine au fur et à mesure des expériences. S’il est important de bien réfléchir au choix d’études après le bac, cela n’exclut pas de découvrir de nouveaux métiers en cours de parcours, ou de prendre conscience de certaines missions ou domaines particulièrement motivants pour vous et peut-être d’avoir une révélation lors d’un stage ou d’une expérience professionnelle.

Lever l’angoisse qui pèse sur un certain nombres de parents et de jeunes me paraît nécessaire car l’orientation professionnelle dure toute la vie aujourd’hui et nombreux sont ceux qui vivront des périodes de transition ou de reconversion professionnelle. D’où l’importance première de se connaître et de prendre du recul régulièrement pour repérer ce qui vous nourrit, vous anime, vous fait grandir dans vos expériences pour ajuster le tir.

Bonne exploration !

4

Retour à tous les articles

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.