Blog

4

Retour à tous les articles

Cinq citations de Saint-Exupéry pour réussir un entretien de recrutement :

par

« Un sourire est souvent l’essentiel. On est payé par un sourire. On est récompensé par un sourire. »

80% de l’information passe par le non verbal : un sourire, une poignée de main ferme, les bras ouverts sur la table, regarder dans les yeux, se tenir droit. Votre attitude révèle beaucoup de votre personne : le degré de confiance en vous, votre motivation pour le poste, votre ouverture à l’autre. Sans même parler, vous donnez des informations aux personnes qui sont face à vous. Une attitude positive c’est déjà un bout du chemin parcouru.

 

 

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible »

 Vous avez tous les éléments pour réussir, à vous de les combiner de manière harmonieuse pour faire la différence. Présentez votre parcours de manière synthétique en mettant en avant ce qui dans vos expériences coïncide avec les attentes de l’entreprise sur le poste visé. Il n’est pas forcément utile de connaître toute votre histoire, mais de susciter l’intérêt de votre interlocuteur. Pour cela il est essentiel de bien étudier la fiche de poste pour repérer les mots clefs et faire correspondre la présentation de votre parcours avec les attentes du recruteur.

 

 

« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier »

Qui n’a pas déjà échoué, qui n’a pas déjà chuté dans ses entreprises ? Ce qui compte ce n’est pas l’échec mais ce que l’on en fait. Être capable de rebondir et d’apprendre de ses erreurs, c’est un atout à mettre en valeur. Apprenez donc à parler de vos échecs et de ce que cela vous a permis d’acquérir, des prises de conscience qu’ils ont suscitées en vous. Pouvoir compter sur votre résilience et votre capacité à vous relever, voilà de quoi rassurer un recruteur.

 

“Nous sommes riches aussi de nos misères.”

La question qui revient très souvent en entretien de recrutement c’est « quelles sont vos forces et vos faiblesses ? » De même que l’échec est commun à tous, les défauts le sont aussi. Il faut apprendre à en parler, à illustrer vos propos par des exemples et montrer que vous avez conscience de vos faiblesses et que vous savez les dépasser. De la même manière illustrez vos forces par des situations vécues. On ne vous demande pas d’être parfait mais de bien vous connaître afin de pouvoir s’appuyer sur vos forces et de vous faire progresser sur vos points faibles.

 

“Dans la vie il n’y a pas de solutions ; il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent.”

Soyez proactif dans votre entretien, apprenez à rebondir sur les sujets lancés par votre recruteur. Vous pouvez aussi être moteur, poser des questions. Cela montre votre curiosité, votre ouverture d’esprit, votre capacité à prendre des initiatives. C’est un atout précieux.

Considérez que vous échanger d’égal à égal, vous avez besoin de ce poste, l’entreprise a besoin de quelqu’un de compétent pour mener à bien les missions proposées. N’oubliez pas que c’est donnant-donnant, ayez conscience de votre valeur.

A la fin d’un entretien, demandez quel est le délai de réponse afin de savoir à quel moment vous pourrez relancer votre interlocuteur si vous n’avez pas de réponse d’ici-là.

A la suite d’un entretien, pensez à remercier le recruteur pour le temps qu’il vous a consacré et à lui manifester à nouveau votre intérêt pour le poste par l’envoi d’un mail. Ainsi vous lui laisserez une impression positive.

Finalement l’important c’est de montrer que vous êtes acteur et capable d’être force de proposition.

 

Alors, prêt pour votre entretien ?

 

Si vous souhaitez plus d’éléments, je vous invite à consulter ma fiche conseil sur ce sujet ici.

4

Retour à tous les articles

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *